Bon je me suis rendue compte que ca faisait un petit moment que j'étais pas venue traîner mes guêtres ici..

 

Tulips

 

Tout ça pour quoi.. ou pour qui plutôt.. J'suis a little bit paumée en ce moment. Bien évidemment, il y a les cours qui me prennent beaucoup beaucoup (trop de temps) et une grande envie de quitter tout ça pour enfin vivre une vie salariale, mais soyons honnêtes, avec un Bac+2 hormis un bon concours de la FP, je ferais pas grand chose.. Alors on va traîner cette galère encore quelques temps, au moins un an et demi toujours. Faut se l'avouer, la prégnance de l'origine sociale te suit partout où tu vas, issue d'une famille peu familiarisée avec les études sup', je vais moi-même suivre une voie "rapide" avec un Bac+3 terminé par une licence pro.. Il faut pas dénigrer les diplômes un peu moins théoriques (ce que j'ai appris, et enfin acquis)

Il y a aussi Lui, enfin Eux je devrais dire.. Malgré moi j'ai emmenagé chez Lui, l'imparfait, le crapaud charmant..

Certes j'ai toujours eu un gros gros soucis de confiance avec les hommes, peut-être bien parce que j'ai eu un père qui cumulait les conneries, surtout conjugualement.. Mais passer au dessus d'une infidélité, j'ai pu, enfin je crois que j'ai pu car la moindre minute où je ne sais pas ce qu'il fait, je deviens dingue, mais ca en devient limite pathologique.. Je fouille tout, je vérifie tout alors que je suis bien idiote, il fait des horaires de fou au boulot, et je vis chez lui, comment pourrait-il me tromper.. J'ai toujours eu ce côté un peu parano. Puis il y a l'Autre hein.. Celui qui me donne envie de voir ailleurs, l'herbe est toujours plus verte ailleurs.. 

Les copains prennent du temps, surtout lorsqu'il faut les reconquérir après les avoir négliger au profit de Lui. Je rame, je rame, je rame, je te ferais des cultures de blé intensives avec tout ce que je galère là.  Dingue comme dans un microcosme comme un groupe d'amis on peut être soumis(e) à des pressions, à des tentations. Je me rends compte enfin que je sais qui sera là et qui ne le sera pas. Evidemment, ils sont très peu.

Et la famille, il faut y penser.. Probablement ressourcement en février dans la famille du Sud, ca va faire du bien je pense, j'ai vraiment envie de changer d'air, mais comme à mon habitude de peser le pour et le contre, j'arrive subtilement et un poil inconsciemment à faire toujours aller la balance vers le 'contre' quand il s'agit d'engager un départ ! Si je continue comme ça je ne ferais jamais tout ce que je veux dans la vie, et je vivrais frustrée toute ma vie.. Un jour il va falloir se décider. Mais "un jour" c'est quand j'en aurais envie.